La Boite de Pandore

samedi 17 mai 2008

Il aimait la pluie

pluie

Il aimait la pluie ...
Et le martèlement inlassable des gouttes sur le carreau, dont la rythmique l'apaisait.
C'était une berceuse.
Il aimait observer par au dehors l'eau qui vernissait tout.
Tout qui semblait propre et sale à la fois.
Les couleurs qui semblaient ternes et pourtant ravivées.
La pluie, c'est le paradoxe de la propreté et de la saleté.
De la lumière qui s'obscurcit.
Des gens qui fuient l'eau qui nous est nécessaire.

Il aimait aussi la pluie quand il était dessous.
Il appréciait ces gouttes d'eau qui rafraichissaient son visage.
Qui le faisait se sentir vivant.
Ce n'était plus le battement des gouttes contre le carreau mais le chant de la pluie de la rue.
La mélodie des gouttes alimentant les flaques, les voitures qui les franchissent.
L'écho du rideau d'eau émanant des allées.
Les gouttières qui se déversent, pleines à rabord.
Les gens qui courent pour ne pas se mouiller.

Il aimait également le pluie, quand elle était déluge.
Car elle avait la vertu de le déplacer dans une véritable bulle,
De le couper du monde.
Il aimait voir les cheveux détrempés des femmes,
Cela décuplait leur charme.
Il aimait également se faire surprendre en T-Shirt,
Et que celui-ci, mouillé, dessine sa carrure dont elle attirait indéniablement le regard,
des femmes aux cheveux mouillés évidemment.

Par dessus tout, il aimait l'orage.
Ces grondements sourds qui semblaient provenir du centre de la Terre.
Mais également le grand fracas qui déchirait le ciel par son son et sa lumière.
Il se plaisait à s'imaginer un jour réconforter sa chère et tendre, qui, elle, craindrait le tonnerre.

Mais quand pluie et orage se mêlaient,
Il se sentait vraiment vivant.

Posté par Darkevith à 00:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


dimanche 4 mai 2008

La Notion de "Crime contre l'Humanité"

852647907_small

    Bonsoir à tous et toutes,

    Je voudrais simplement réagir sur une phrase que j'ai entendu à la radio il y'a quelques jours : "Jean-Marie Le Pen a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour contestation de Crimes contre l'Humanité". Ce blog n'est bien sur sujet à aucune tendance politique.

    Je voulais simplement attirer le regard sur la notion de "Crime contre l'Humanité". C'est lourd de conséquences si l'on y réfléchit.

    Analysons les deux mots : Crime et Humanité.

    Crime : Infraction qui se distingue du délit et de la contravention par sa gravite, meurtre ou assassinat. Des actes comme l'homicide, le viol, le trafic de drogues, ou encore récemment le clonage, sont considérés comme des crimes en France.

  Humanité: L'humanité désigne à la fois l'ensemble des êtres humains, ainsi que les caractéristiques et les critères qui les définissent.

    Donc en gros, le mot "humanité" désigne tout ce qui nous définit en tant qu'être humain. Ce qui nous distingue de l'animal. Mais elle représente un concept de moralité, on peut faire des actes humains comme des actes inhumains. Une action humanitaire reste une action visant à aider des personnes dans le besoin. L'humanité peut donc être vue comme un bien fondé.

(Personnelement, je pense que parfois, les animaux sont plus humains que les hommes)

Donc qu'est ce qui nous rend humain ? Qu'est ce qui nous différencie de l'animal. Il y'a tout un tas de spécificités ("l'âme", la conscience de soi, le rire, le pleur, la religion, la bipédie, l'usage et la création d'outils, l'altruisme, la vie sociale, le partage de la nourriture, l'art, l'enseignement, l'enseignement par imitation (mimétisme), le langage, la sexualité sans forcément l'intention de reproduction (pour le plaisir quoi), la politique, la morale, l'agression, la torture, la destruction, le meurtre, le mensonge, ...)

A partir de la, tout crime contre l'humanité reviendrait à remettre en question l'ensemble de ces spécificités, mais ce n'est pas la ou je veux en venir.

C'est quand meme paradoxal : d'un coté on va qualifier d'acte humain tout acte plus ou moins bénéfique, voire altruiste. Et d'autre part, on va qualifier d'inhumain tout acte barbare tel que l'agression, le meurtre, etc. Or l'espèce humaine et bien la seule espèce ou la mort peut etre donnée sans intention particulière (besoin de nourrir, protection du territoire, conservation du titre de mâle dominant).

En fait la notion de crime contre l'humanité n'est apparue qu'en 1945 lors du jugement du tribunal de Nüremberg en Allemagne, lors de la condamnation des rescapés du Nazisme. On trouve cette définition suivante :
Un crime contre l'humanité est une infraction criminelle comprenant l'assassinat,l'extermination, la réduction en esclavage,la déportation et tout acte inhumain commis contre une population civile.

L'article 7 du Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale
définit onze actes constitutifs de crimes contre l'humanité, lorsqu’ils sont commis « dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique dirigée contre toute population civile et en connaissance de l'attaque » :

  • le meurtre ;
  • l'extermination ;
  • la réduction en esclavage ;
  • la déportation ou le transfert forcé de population ;
  • l'emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;
  • la torture ;
  • le viol, l'esclavage sexuel, la prostitution forcée, la grossesse forcée, la stérilisation forcée ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable ;
  • la persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste, ou en fonction d’autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international, en corrélation avec tout acte visé dans le présent paragraphe ou tout crime relevant de la compétence de la Cour ;
  • la disparition forcée de personnes ;
  • le crime d'apartheid.
  • d'autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale.
Ca change quand meme de tout a l'heure, non ? Ainsi le concept de crime contre l'humanité s'applique a tout acte de la liste ci-dessus infligé à une catégorie de personnes.

Moi ce qui me gene dans l'histoire c'est qu'au final tout crime peut etre jugé comme crime contre l'humanité, si l'on applique la définition d'acte humain et d'acte inhumain. Tout comme aucun acte ne peut l'être si l'on tient compte que les actes les plus barbares sont spécifiques à l'espèce humaine.

Je suis conscient que cet article n'apporte rien au final, je tourne les concepts dans un sens puis dans l'autre, pour au final ne pas arriver sur une conclusion spécifique. C'est à la libre interprétation de chacun bien que la majorité des gens soient plus marqués par la gravité des actes que par leur distinction avec le monde animal : ce qui est normal. Moi meme, je ne pourrais pas ne pas marcher à l'émotionnel dans ces cas la.

Ce chef d'inculpation reste toutefois un des plus graves de tous, il marque les esprits. Le terme d'humanité, meme si chacun ne se pose pas forcément la question, marque.

Vous avez entendu parler de cet enculé qui a enfermé et violé sa propre fille pendant 24 ans, donnant lieu à 7 relations incestueuses, dont 3 restaient enfermé dans une cave de 20m² sans jamais avoir vu la lumière du jour.

C'EST PAS UN CRIME CONTRE L'HUMANITE CA ?

Je l'aurais fait bruler vif. Bref, je m'emporte, je voulais attirer l'attention de vous, Lecteurs, sur un concept aussi vaste que celui la.

Merci de m'avoir lu.

Ps: Au fait, le clonage, crime contre l'humanité ou pas ?



Posté par Darkevith à 00:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 11 avril 2008

Le Mythe de Pandore

pandora_large

Quel est exactement ce mythe de la boite de Pandore ?

La raison d’être de cette légende est issue d’une autre fable mythologique : le mythe de Prométhée.

Prométhée était un Titan de la mythologique grecque, né d’Héra, déesse du foyer et de son amant Eurymédon (une autre version dit qu’il l’a violé), ou sinon fils de Japet et Thémis.

Parenthèse : Je sais c’est sacrément confus, mais bon je souhaite par avance mes condoléances à celui qui tentera de faire l’arbre généalogique de toute la mythologique grecque entre les époux, les amants, les viols, les incestes, les naissances asexuées, la zoophilie, etc, … Ca ne m’étonne pas qu’on ait retenu le terme d’orgie romaine, la mythologie romaine découlant directement de la mythologie grecque.

C’est donc Prométhée lui-même qui aurait créé l’homme avec de l’argile (tout comme Ptah d’après la mythologie égyptienne memphite, Allah selon le Coran, Dieu selon la Bible, Yahvé selon la Torah, etc, … Ce n’est pas nouveau). Mais pris d’affection pour cette espèce, il décida de braver l’interdiction de Zeus, Roi des Dieux, et de leur offrir le feu de la connaissance. L’homme se perfectionna ainsi dans toutes sortes d’artisanat et notamment la métallurgie.

Zeus, fou de rage, infligea une terrible punition à Prométhée, il fut enchainé au sommet du Mont Caucase. A partir de là, il fut condamné à se faire dévorer le foie tous les jours par un corbeau (ou un aigle), et à voir ce même organe se régénérer pendant la nuit.

De nombreux parallèles peuvent être faits quand à la relation Prométhée-Zeus, certains ne manquent pas de mettre en avant une ressemblance avec le Dieu-Lucifer de la religion catholique (il est à remarquer que je ne dis pas Satan mais bel et bien Lucifer, qui signifie porteur de lumière : pas de panique je ne suis pas sataniste mais je raconterais la différence que je fais une autre fois).

On peut également remarquer un lien entre Feu de la Connaissance et Arbre de la Connaissance (Adam et Eve).

Le thème est très intéressant en philosophie car il permet d’introduire la notion de risques et progrès. A savoir : pourquoi la colère de Zeus est elle si grande ? Craint il que l’homme par la connaissance et le savoir, puisse t’il devenir l’égal des Dieux ? La connaissance ne serait t’elle peut être pas la raison des conflits que nous connaissons actuellement, ou d’un éventuel avilissement de l’Homme ? L’Homme et la Connaissance deviennent ils nocifs pour leur environnement ?

Autre questionnement : Pourquoi Prométhée a-t-il donné le feu à l’Homme ? La connaissance doit elle donc être toujours enseignée et ne peut donc pas être acquise naturellement ?

On pourrait disserter pendant des heures. J’en arrive donc au mythe de Pandore.

Pandore est donc présentée comme la première femme (tiens ca ne vous rappelle rien ?), créée à partir de l’argile (une fois encore) d’Héphaïstos. On pourrait donc privilégier l’hypothèse d’un lien avec Lilith, réelle première compagne d’Adam et créée elle aussi à partir d’argile, plutôt qu’avec Eve, deuxième compagne et issue de la côte d'Adam.

Elle fut offerte en épouse au frère de Prométhée, Epiméthée, qui malgré avoir promis à son frère de refuser tous les cadeaux en provenance de Zeus, accepta le présent. Pandore portait avec elle, une jarre, dont elle ne connaissait pas la contenance et dont elle avait l’interdiction formelle de l’ouvrir. Cette jarre contenait tous les maux dont notamment le Travail, la Maladie, la Vieillesse, la Folie, le Vice, la Tromperie et la Passion, ainsi que l'Espérance. Bien sûr d’ores et déjà de contester l’affiliation de certains des éléments ci-dessus à la nature de « mal ». En ce qui concerne l’Espérance, certains la remplacent par la Crainte.

Quoiqu’il en soit, Pandore, dévorée par la Curiosité, ouvrit la boîte et déversa ainsi son lot de maladies et de souffrance sur l’humanité. Elle voulut la refermer pour arrêter la catastrophe, elle emprisonna l’Espérance moins prompte à réagir que ses pairs.

C’est un mythe que je trouve très mystérieux encore et toujours aussi attrayant. L’expression : « Ouvrir la Boite de Pandore » est très employée encore aujourd’hui, relayée dans le cinéma et par les autres médias, je la trouve enveloppée de mysticisme.

Je me permets de m’attarder sur l’apparition du mythe dans la Boite de Pandore dans le film Tomb Raider II – Le Berceau de la Vie, et le jeu vidéo God Of War. Certes ce ne sont pas des références absolues et de plus, le mythe de la Boite de Pandore n’y est pas présent tel que je le décris dans cet article. Dans le film, la Boite de Pandore est en réalité, un artefact extraterrestre qui serait enfermé dans un météore tombé en Afrique, c’est cet ensemble qui aurait amorcé la vie sur Terre. Dans le jeu, la Boite de Pandore est l’objet de la quête du héros : Kratos, pour se venger du Dieu de la Guerre lui-même : Arès. Lorsqu’il ouvre la Boîte, il obtient des pouvoirs qui font de lui l’égal d’un Dieu.

Ainsi même, si le fond n’est pas le même, la conjoncture culturelle additionné à la mythologique font de la Boite un objet puissant : il serait fédérateur et destructeur à la fois.

Cependant, pourquoi l’Espérance est elle enfermée avec les maux ? Serait-ce une sécurité ? Pourquoi Zeus l’aurait il placée ici alors que l’Espérance aurait permis à l’Homme de surmonter cette vague de malheurs ? Quelles sont les conséquences liées au fait qu’elle reste dans la Boîte ?

Mais, un doute subsiste quant à l’Emploi du mot « Espérance » ou « Espoir », certains pensent qu’une meilleure traduction comme « anticipation » ou « crainte irraisonnée » serait plus approprié. Ainsi par la fermeture précipitée de la Boite, Pandore aurait condamné l’humanité à subir les maux, sans pour autant subir l’attente de ces maux, qui aurait été beaucoup plus destructeur.

Une autre interprétation viserait à qualifier la fermeture de la Boîte comme une chose bénéfique. Les hommes ne vivraient donc pas dans l’attente de leur mort et de l’abattement qui lui est lié, par manque d’espoir.

Donc au final, une femme qui brave un interdit formel, poussé par un sentiment cruel, et responsable de tous les maux cela ne vous rappelle rien ? C’est bien sûr l’Arbre de la Connaissance, le Jardin d’Eden, Eve, la Pomme et le Serpent Tentateur. C’est exactement le même scénario. C’est d’ailleurs pour ca que certains ont jugé la femme complètement incompétente, malfaisante et influençable.

Maintenant, si Pandore fut la première femme, conçue à partir d’argile, et ayant répandu tous les maux sur Terre en bravant un interdit divin ; est elle assimilée à Lilith ou à Eve ? Personnellement j’opterais pour les deux, peut être Eve a-t-elle était différenciée de Lilith pour offrir une image soumise de la femme à l’humanité, inférieure à l’Homme, accablée par la culpabilité d’avoir commis son pêché originel. Lilith, par son souci d’être sur un même pied d’égalité qu’Adam, d’avoir ses envies et ses désirs propres, de refuser la reproduction et de vouloir la sexualité pour la sexualité, a été diabolisée et assimilée à une démone. Cela dit en regardant la femme d’aujourd’hui, elle est plus proche de Lilith que de Eve, et je dis : tant mieux.

Pour conclure, quelle conclusion tirer de ce mythe (pas mal comme formule : «  Pour conclure, quelle conclusion ? » lol) ? L’Homme est il d’ores et déjà condamné à souffrir ? L’Espoir existe il ? A-t-il une raison d’être ? Certains assimilent ce mythe à une bonification de l’Homme : c’est face à l’adversité qu’il démontrerait ses qualités (thème repris dans le film Constantine par l’archange fou Gabriel : « Car c’est face à la souffrance, que vous les humains montrez toute la noblesse dont vous êtes capable ».

A l’heure des suicides, des dépressions, existeraient-ils deux sortes d’hommes ? Ceux pour qui l’Espoir serait resté dans la Boîte, soumis à l’adversité, qui verraient la vie avec pessimisme ? Ou bien ceux pour qui la Crainte serait restée dans la Boîte, qui chercheraient à vaincre l’adversité et qui vivront avec optimisme ?

Et vous, dans quel camp vous situeriez vous ? Avec ceux qui vivent sous le joug des Dieux ? Ou bien avec ceux qui les défient ?

Posté par Darkevith à 16:41 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

Ouverture

pandemonium

La Forteresse de Pandémonium

Bienvenue Ami Lecteur (pour reprendre une célèbre formule connue uniquement par les initiés)

Voici le coeur de la Boite de Pandore. C'est ici que je publierais tout ce qui me tient à coeur : billets d'humeur, exercices littéraires, écrits, ...
Je ressens maintenant le besoin de transmettre tout ce qu'il peut me passer par la tête parfois, et surtout que ces pensées éphémères servent parfois de support de communication.
Je ne le cache pas, j'ai dans l'idée d'écrire un livre, que j'ai d'ores et déjà commencé à travailler, doucement mais sûrement. Ici sera donc mon cahier de brouillon, ou je pourrais voir quel sera l'impact et la compréhensibilité de mon écriture.
Attention, Lecteur, ne te vois pas comme un sujet d'expérience scientifique. Parcours ce blog comme tu le ferais avec n'importe quel autre, bien que tous soient différents car tous sommes différents. J'espère malgré tout que son contenu te plaira.

Sinon pourquoi la Boite de Pandore ? Je trouve que c'est l'un des mythe les plus présents dans notre société actuelle. Je ne vais pas raconter l'histoire ici, je compte bien y dédier un article, mais pour résumer La Boite de Pandore c'est cette jarre issue de la mythologie grecque et qui était censée contenir tous les maux de l'Humanité.
Elle fut ouverte et seul l'Espérance ne put sortir car trop lente. Ici, ca sera un peu la même chôse, un tourbillon de pensées et d'émotions (du moins je l'espère), chaotique et ordonné à la fois, irrationel et logique.

Bonne visite et à bientôt !

Arqevith.

Posté par Darkevith à 09:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]